Revue des études grecques, Volume 3

Front Cover
Johnson Reprint Corporation, 1890
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 219 - Instructions adressées par le Comité des Travaux historiques et scientifiques aux correspondants du Ministère de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts, Littérature latine et histoire du moyen âge, Paris, 1890.
Page 395 - Mais il faut nous rappeler que cet art, presque exclusivement mélodique, tirait des ressources infinies de deux éléments aujourd'hui très restreints, d'une double mine inépuisable que nous délaissons trop : le mode et le rythme. Le mode, chez les anciens comme chez nous, est, d'après la définition de M. Gevaërt « le système des intervalles compris entre le son final et les autres sons employés dans la mélodie, indépendamment du degré absolu d'acuité et de gravité de tous les sons...
Page 27 - Le livre des Cent Ballades, contenant des conseils à un chevalier pour aimer loialement et les responses aux ballades, publié d'après...
Page i - Elle propose, s'il ya lieu, des sujets de prix. 4. Elle entretient des rapports avec les hellénistes étrangers. 5. Elle publie un annuaire ou un bulletin, contenant l'exposé de ses actes et de ses travaux, ainsi que l'indication des faits et des documents les plus importants qui concernent les études grecques. § II. NOMINATION DES MEMBRES ET COTISATIONS. 6. Le nombre des membres de l'Association est illimité. Les Français et les étrangers peuvent également en faire partie.
Page 285 - ... aura mis assez habilement cette légende en œuvre pour produire d'autres livres sous le nom de l'Abdéritain. 11 lui a suffi comme concordance de se servir des formules mystiques (1) qui reviennent comme un refrain après chaque recette des livres de l'or et de l'argent. « La nature est réjouie par la nature; la nature triomphe de la nature; la nature domine la nature.
Page xxxiii - BRÉAL (Michel), membre de l'Institut, professeur au Collège de France, t BRUNET DE PRESLE, membre de l'Institut. BURNOUF (Emile), ancien directeur de l'Ecole française d'Athènes. CAMPAUX, professeur à la Faculté des lettres de Nancy, t CHASSANG, inspecteur général de l'Instruction publique, t DAREMBERG, de la bibliothèque Mazarine.
Page v - La souscription pour les Monuments grecs est fixée au minimum de 100 francs une fois versés. ART. 2. — Les souscripteurs recevront le titre de Membres fondateurs pour les Monuments grecs; leurs noms formeront une lisle à part, qui sera imprimée sur la couverture de chaque fascicule de notre publication archéologique.
Page 403 - II n'est pas possible, écrit-il quelque part, de réfléchir tant soit peu profondément sur notre art, sans découvrir ses rapports de solidarité avec celui des Grecs. En vérité, l'art moderne n'est qu'un anneau dans la chaîne du développement qui a son point de départ chez les Hellènes.
Page 44 - Je ne cherche pas l'impossible ; je ne tourne pas une vaine espérance vers ce rêve chimérique, un homme absolument exempt de reproches, parmi nous tous qui mangeons les fruits de la vaste terre; si j'en trouve un seul, je viendrai vous le dire. Pour moi, je loue et j'aime quiconque ne fait pas le mal de son plein gré ; car, contre la force des choses, les dieux mêmes ne peuvent rien (2).
Page 192 - ... capitale de son empire : on lui » donna le nom de son fondateur, et depuis ce temps » jusqu'aujourd'hui elle a toujours été le lieu de la » résidence de ses successeurs. Cependant, jusqu'au » moment où j'écris , les Grecs nomment cette ville » Bôlin (Ho A/y); et quand ils veulent faire entendre » qu'elle est la capitale de l'empire , à cause de sa gran...

Bibliographic information