Séances, recueillies par des sténographes, et revues par les professeurs. (Leçons).

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 95 - ... études et nos écrits. L'égalité est compagne inséparable de la liberté, fille de la nature et amie des naturalistes. Si la durée d'une longue vie et la jouissance d'une grande collection d'objets d'histoire naturelle m'a fait acquérir des connaissances qui vous manquent, tâchons de rétablir l'égalité entre nous : je m'efforcerai de mettre de la clarté et de la précision dans mes leçons, je vous invite de tout mon cœur à les recevoir avec attention. La confiance que vous voudrez...
Page 11 - On a voulu que ce qui n'aurait pas été suffisamment éclairai ou compris dans une première séance, pût l'être dans une seconde. On a voulu que le professeur, dans chaque genre, présentât la science et la méthode, et que l'école tout entière les discutât. On a voulu que...
Page 422 - Étant donnés (fig. 7) une droite dont les deux projections soient AB , ab, et un point dont les deux projections soient D , d, construire les traces du plan mené par le point perpendiculairement à la droite. Solution. On sait déjà, par la question précédente, que les deux traces doivent être perpendiculaires aux projections respectives des deux droites; il reste à trouver, pour chacune d'elles, un des points par lesquels elle doit passer.
Page 20 - Il ya extrêmement loin de la première vue du ciel à la vue générale par laquelle on embrasse aujourd'hui les états passés et futurs du système du monde. Pour y parvenir, il a fallu observer les astres pendant un grand nombre de siècles ; reconnaître...
Page 19 - ... L'importance de ces lois dont nous dépendons sans cesse , aurait dû exciter la curiosité dans tous les temps ; cependant, par une indifférence trop ordinaire à l'esprit humain, elles ont été ignorées jusqu'au commencement du dernier siècle, époque à laquelle Galilée jeta les premiers fondemens de la science du mouvement, par ses belles découvertes sur la chute des corps.
Page 153 - ... ont suivi en silence le cours de leurs paisibles recherches, presque universellement ignorées ; sans cesse ils ont ajouté à la perfection de leurs méthodes; ils n'ont pas discontinué de tracer des lignes, des cercles, des triangles; et savezvous quels ont été les résultats de leurs modestes travaux? Les plus grands prodiges qui aient été opérés sur la terre et les plus grandes améliorations qui aient été portées dans la société humaine. Par...
Page 274 - ... arrivés à la considération des nombres irrationnels. Le nombre n'est plus simplement une -collection d'unités, comme nous l'avions conçu d'abord; il est généralement le rapport d'une quantité à une autre quantité prise pour unité. Examinons particulièrement les rapports. La différence de deux nombres est leur rapport arithmétique ; la manière dont ils se contiennent, forme le rapport géométrique , qui n'est ainsi que le quotient de l'un des nombres divisé par l'autre. La proportion...
Page 172 - C'est que toute la politique de nos tyrans consistait à donner tout pouvoir de .mal faire à cette espèce d'hommes qui sont la lie de toutes les grandes nations , à ceux qui n'ont rien , ne font rien et ne savent rien ; et de cet assemblage de dénuement , de fainéantise et d'ignorance , se compose ce qu'il ya de pis dans l'humanité : on en peut juger par ce qu'ils ont fait.
Page 16 - ... devenues plus générales et plus simples. Leur domaine s'est considérablement accru par leur application aux phénomènes de la nature, phénomènes qui sont les résultats mathématiques d'un petit nombre de lois invariables. En même temps que cette application a perfectionné les sciences naturelles, elle a ouvert de nouvelles routes dans l'Analyse; c'est ainsi que les sciences, par leurs rapprochements, se prêtent de mutuels secours.
Page 36 - II considère successivement la pesanteur de ce fluide, son resiort , les effets de sa pression pour faire monter et descendre le mercure dans le tube du baromètre, pour élever l'eau dans les corps de pompe , et pour déterminer le jeu du syphon.

Bibliographic information