Travaux de l'Académie nationale de Reims, Volumes 11-12

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 290 - Les sociétés hu» maines naissent, vivent et meurent sur la terre; » là s'accomplissent leurs destinées Mais elles » ne contiennent pas l'homme tout entier. Après » qu'il s'est engagé à la société, il lui reste la plus « noble partie de lui-même, ces hautes facultés » par lesquelles il s'élève à Dieu , à une vie future, » à des biens inconnus dans un monde invisible...
Page 385 - L'Église exerçait seule un pouvoir moral. Elle faisait plus : elle entretenait , elle répandait l'idée d'une règle , d'une loi supérieure à toutes les lois humaines ; elle professait cette croyance fondamentale pour le salut de l'humanité, qu'il ya, au-dessus de toutes les...
Page 291 - ... la vie actuelle, l'homme se demande invinciblement si tout est épuisé, s'il est à la fin de tout? Ceci est donc le dernier problème, et le plus élevé de tous ceux auxquels l'histoire de la civilisation peut conduire. Il me suffit d'avoir indiqué sa place et sa grandeur. D'après tout ce que je viens de dire, Messieurs, il est évident que l'histoire de la civilisation pourrait être traitée de deux manières, puisée à deux sources, considérée 1 Opinion de M. Royer-Collard sur le projet...
Page 377 - ... des idées, elles sont plus fortes et plus riches. On voit que l'âme humaine a été remuée sur un plus grand nombre de points, à une plus grande profondeur. L'imperfection de la forme provient de cette cause même. Plus les matériaux sont riches, nombreux, plus il est difficile de les ramener à une forme simple, pure. Ce qui fait la beauté d'une composition, de ce que, dans les œuvres de l'art, on nomme la forme, c'est la clarté, la simplicité, l'unité symbolique du travail. Avec la...
Page 384 - Cest ainsi que le temps! et la force des choses ont tout simplifié sur cette terre, et qu'après quelques milliers d'années, le monde, d'abord si confus, si divers, si inconnu, si hostile à lui-même, s'est ramassé peu à peu et organisé de telle sorte, que le philosophe qui spécule sur son avenir peut et doit le chercher tout entier dans celui de cette civilisation dominante dont Paris, Londres et Berlin sont les foyersi
Page 380 - Il a eu sans doute cet inconvénient que, lorsqu'on considère isolément tel ou tel développement particulier de l'esprit humain dans les lettres, les arts, dans toutes les directions où l'esprit humain peut marcher, on le trouve, en général, inférieur au développement correspondant dans les civilisations anciennes; mais, en revanche, quand on regarde l'ensemble, la civilisation européenne se montre incomparablement plus riche qu'aucune autre; elle a amené à la fois bien plus de développements...
Page 264 - Les auteurs , ne devant pas se faire connaître , inscriront leur nom et leur adresse dans un billet cacheté , sur lequel sera répétée l'épigraphe de leur manuscrit. Les mémoires devront être adressés (franco ) à M.
Page 383 - ... vrai en ce monde. Toute véritable religion entraîne donc nécessairement après soi non seulement un certain culte, mais une certaine organisation politique, un certain ordre civil, et de certaines mœurs. En un mot , toute religion enfante une civilisation toute entière , qui est à elle-même comme l'effet est à sa cause , et qui tôt ou tard doit inévitablement se réaliser . . . Quelles sont les forces respectives de ces trois systèmes, leur degré de vigueur et d'attraction dans la...
Page xiv - JULIEN (Stan.)(^), membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, professeur de langue et de littérature chinoises au collège de France , place de l'Estrapade , 34 , à Paris.
Page 289 - ... questions historiques proprement dites, qui sont des questions, je ne veux pas dire hypothétiques, mais conjecturales; des questions dont l'homme ne tient qu'un bout, dont il ne peut jamais atteindre l'autre bout, dont il ne peut faire le tour, qu'il ne voit que par un côté; qui cependant n'en sont pas moins réelles, auxquelles il faut bien qu'il pense, car elles se présentent devant lui, malgré lui, à tout moment. De ces deux développements dont nous venons de parler , et qui constituent...

Bibliographic information