Journal général de la littérature de France: ou, Répertoire méthodique, Volume 37

Front Cover
Treuttel and Würtz., 1834
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 59 - Description des machines et procédés consignés dans les brevets d'invention, de perfectionnement et d'importation dont la durée est expirée et dans ceux dont la déchéance a été prononcée. Publiée par les ordres de M. le ministre de l'agriculture, du commerce et des travaux publics. Tome LXXXVI. Paris, 1857. 4».
Page 56 - ... son banc, avait un accent formidable et révolutionnaire qu'on démêlait dans l'assemblée comme le rugissement du lion dans la ménagerie. Sa chevelure, quand il secouait la tête, avait quelque chose d'une crinière. Son sourcil remuait tout, comme celui de Jupiter...
Page 25 - Voyage aux Indes - Orientales, par le nord de l'Europe, les provinces du Caucase, la Géorgie, l'Arménie et la Perse, suivi de détails...
Page 188 - L'Art de vérifier les dates, depuis l'année 1770 jusqu'à nos jours, formant la continuation ou troisième partie de l'ouvrage publié sous ce nom, par les religieux bénédictins de la congrégation de Saint-Maur.
Page 56 - La révolution française a ouvert pour toutes les théories sociales un livre immense, une sorte de grand testament. Mirabeau ya écrit son mot, Robespierre le sien, Napoléon le sien. Louis XVIII ya fait une rature. Charles X a déchiré la page. La chambre du 7 août l'a recollée à peu près, mais voilà tout. Le livre est là, la plume est là. Qui osera écrire? Les hommes actuels semblent peu de chose sans doute ; cependant quiconque pense doit fixer sur l'ébullition sociale un regard attentif.
Page 157 - Paris, rédigés au xinc siècle, et connus sous le nom du Livre des métiers d'Etienne Boileau ; publiés, pour la première fois en entier, d'après les manuscrits de la Bibliothèque du Roi et des Archives du Royaume, avec des notes et une introduction, par G.-B.
Page 78 - Soldats, vous êtes nus, mal nourris; le gouvernement vous doit beaucoup, il ne peut rien vous donner. Votre patience, le courage que vous montrez au milieu de ces rochers, sont admirables; mais ils ne vous procurent aucune gloire; aucun éclat ne rejaillit sur vous. Je veux vous conduire dans les plus fertiles plaines du monde. De riches provinces, de grandes villes seront en votre pouvoir: vous y trouverez honneur, gloire et richesses. Soldats d'Italie, manqueriez-vous de courage ou de constance?
Page 129 - Physiologie et hygiène des hommes livrés aux travaux de l'esprit, ou Recherches sur le physique et le moral...
Page 188 - Ministre du travail et de la prévoyance sociale, après avis des Chambres de commerce et des Chambres consultatives des arts et manufactures et...
Page 72 - Lettres familières écrites d'Italie en 1739 et 1740. 2e édition autentique revue sur le manuscrit, annotée et précédée d'un Essai sur la vie et les écrits de l'auteur par MR Colomb. = Paris, Didier et C., 2 v. 8

Bibliographic information