L'Europe pendant le consulat et l'empire de Napoléon, Volume 13

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 164 - J'aviserai ultérieurement au parti qui sera à prendre ; en attendant , voici ce que je juge convenable de vous prescrire. •Vous ne m'engagerez à une entrevue en Espagne avec Ferdinand, que si vous jugez la situation des choses telle, que je doive le reconnaître comme roi d'Espagne. Vous userez de bons procédés envers le roi, la reine et le prince Godoy ; vous exigerez pour eux et vous leur rendrez les mêmes honneurs qu'autrefois.
Page 315 - J'ai satisfait à ce que je devais à moi et à ma nation : la part de la vengeance est faite ; elle est tombée sur dix des principaux coupables.
Page 162 - L'aristocratie et le clergé sont les maîtres de l'Espagne. S'ils craignent pour leurs privilèges et pour leur existence, ils feront contre nous des levées en masse qui pourront éterniser la guerre. J'ai des partisans ; si je me présente en conquérant, je n'en aurai plus. " Le prince de la Paix est détesté, parce qu'on l'accuse d'avoir livré l'Espagne à la France ; voilà le grief qui a servi à l'usurpation de Ferdinand ; le parti populaire est le plus faible.
Page 272 - Notre première pensée est de céder aux vœux et aux besoins de tous les peuples, et de chercher, par une prompte pacification avec Votre Majesté , le remède le plus efficace aux malheurs qui pèsent sur toutes les nations. Nous en faisons connaître notre sincère désir à Votre Majesté par cette présente lettre. » La guerre longue et sanglante qui a déchiré le continent est terminée sans qu'elle puisse se renouveler. Beaucoup de changements ont eu lieu en Europe ; beaucoup d'États ont...
Page 165 - Vous leur peindrez l'état de tranquillité et d'aisance dont jouit la France , malgré les guerres où elle s'est trouvée engagée, la splendeur de la religion, qui doit son rétablissement au concordat que j'ai signé avec le Pape. Vous leur démontrerez les avantages qu'ils peuvent tirer d'une régénération politique : l'ordre et la paix dans l'intérieur , la considération et la puissance à l'extérieur.
Page 164 - ... civilisation de l'Europe, pour la soustraire au régime des favoris Vous direz aux magistrats et aux bourgeois des villes, aux gens éclairés, que l'Espagne a besoin de recréer la machine de son gouvernement...
Page 162 - La révolution du 20 mars prouve qu'il ya de l'énergie chez les Espagnols. Vous avez affaire à un peuple neuf; il a tout le courage et il aura tout l'enthousiasme que l'on rencontre chez des hommes que n'ont point usés les passions politiques.
Page 333 - ... le sénat; la troisième, le conseil d'état, qui a de véritables attributions législatives ; le conseil législatif a le quatrième rang, > Tout rentrerait dans le désordre si d'autres idées constitutionnelles venaient pervertir les idées de nos Constitutions monarchiques.
Page 317 - Si tels sont les sentiments des habitants de la ville «de Madrid, que ses 30,000 citoyens se rassemblent «dans les églises; qu'ils prêtent devant le Saint-Sacre«ment un serment qui sorte non-seulement de la «bouche, mais du cœur, et qui soit sans restriction «jésuitique; qu'ils jurent appui, amour et fidélité au «roi; que les prêtres au confessionnal et dans la chaire, «les négociants dans...
Page 60 - Altesse n'en aura plus, si jamais elle est malheureuse. Les peuples se vengent volontiers des hommages qu'ils nous rendent. Comment, d'ailleurs, pourrait-on faire le procès au prince de la Paix, sans le faire à la reine et au roi votre père ? Ce procès alimentera les haines et les passions factieuses : le résultat en sera funeste pour votre couronne. Votre Altesse Royale n'ya de droits que ceux que lui a transmis sa mère ; si le procès la déshonore, Votre Altesse déchire par là ses droits....

Bibliographic information