Page images
PDF
EPUB

PAGE INTRODUCTION TO THE HISTORY OF

THE LIFE OF NADER SHAH.

Part I. A Description of Ana. CHAP. I.-The Persian Empire

357 CHAP. II.-The Tartarian Kingdoms

381 CHAP. III.-The Indian Empire

387 CHAP. IV.--The Turkish Empire

391

399

PART II. A Short History of Persia.
CHAP. I.-The Pishdadian Family
CHAP. II.-The Caianian Family
CHAP. III.—The Sassanian Family
CHAP. IV.-The Mahomedan Dynasties

407 420

431

[ocr errors]

HISTOIRE

DE

NADER CHAH.

LIVRE VI.

Depuis le Retour de Nader Chah de son Ex

pédition des Indes jusqu'à la Mort; & les courts Règnes de ses Neveux, & de son petit Fils.

CHAPITREI.

Nad. 52.

Événemens de l'Année du Singe, répondant à

celle de l'Hégire 1152. LE rayonnant monarque du monde, le grand A. D. 1799. luminaire, s'assit penché sur son trône du Belier, le Vendredi vingt-un de Zou'lheggé en l'année mil cent cinquante-deux.

Alors le rossignol, qui dans ses tristes chants avoit déploré la perte de ses afiles fleuris, ranima ses notes mélodieuses, & fit résonner de

B

VOL. X.

В.

Nad. 52.

A.D. 1739. nouveau les bois qu'il habitoit. La plaintive

tourterelle, après avoir long-temps gémi de voir désolée sa demeure chérie des jardins, déploya avec joie son cou ondoyé & son éclatant plumage. Le Zéphyr messager du printemps, arriva devant le palais des jardins, chargé du doux présent d'une rosée odoriférante; & la rose, semblable à un roi couronné de rubis, s'appuya sur sa tige verdoyante comme sur un trône d'émeraudes. Le mois de Ferourdin, avec le pouvoir de Feridoun, prépara dans le jardin de roses la fête de la nature renaissante. Le bouton de rose, comme un glorieux Prince, reçut les troupes du printemps dans sa citadelle, admettant leur hommage & leur juste tribut. Les prés furent enrichis des roses & des tulipes, comme l'est une boutique opulente, ornée de pièces d'or. Les régions des jardins furent mises en sujétion par les fleurs victorieuses comme les Persans. Les Tartares du mois de Dei, qui avoient saccagé les parterres, cachèrent leurs têtes vaincues; les Ouzbegs des boutons inférieurs s'empressèrent à servir la Sultane rose. Les Turcs des arbustes & des plantes tournèrent le visage de la soumission vers la cour de la saison nouvelle.

Depuis que les glorieux rayons du règne de Nader Chah avoient illuminé le monde, fa

Nad. 52.

Majesté avoit toujours réduit à l'obéissance A. D. 1739 ceux qui s'étoient révoltés contre elle; elle avoit aussi toujours accepté leur repentance, & les avoit rétablis dans leurs dignités.

En conséquence de cette générosité, lorsque Khodaïar eut été lié des chaînes du fort, ce. monarque, dont la miséricorde s'étendoit sur amis & fur ennemis, divisa en trois parties les provinces de Sind & de Tahta; il donna Tahta & quelques territoires de Sind à Khodaïar, le nommant Chah Kuli Khan : les parties de Sind confinant au Balougestan furent le partage

de Mohebbet Khan, gouverneur de cette province : le gouvernement de Chekaripour, avec la partie haute de Sind, devint celui des Khans de Daoüdpoutré; après ces difpositions fa Majesté honora ces gouverneurs de magnifiques robes, & de fa bienveillance.

Heiatalla Khan, fils de Zekaria Khan, qui avoit suivi fa Majesté dans son expédition de Chahgehanabad, avoit été investi du gouvernement de Moltan; il fut choisi

pour

l'accompagner encore : quand les troupes royales quittèrent Amercout, Zekaria se rendit à la cour, & eut l'honneur de baiser le tapis à jamais fortuné.

Après que le père & le fils eurent présenté leurs requêtes, & reçu plusieurs marques d'honneur, avec les plus fortes injonctions de

« PreviousContinue »