Bulletin de la Société française de minéralogie et de cristallographie, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 1 - Hain remercie la Société de l'honneur qu'elle lui a fait en l'appelant à la direction de ses travaux, et l'assure de tout son zèle et de tout son dévouement.
Page 118 - d'une leucotéphrite identique aux laves cristallines du Vésuve et de la Somma. Formes naissantes cristallitiques de la leucite et de la néphéline; étude optique des cristaux élémentaires de ces minéraux.
Page 124 - ... base alcaline-terreuse. L'analogie du rôle que jouent dans les minéraux d'une part la chaux, la baryte, la strontiane et le protoxyde de plomb, d'autre part la chaux, la magnésie, les protoxydes de fer, de manganèse et de zinc, a été signalée par Ch. Sainte-Claire Devilleet mise en relief par MH Sainte-Claire Deville dans son étude synthétique des apatites et des wagnérites. Il était naturel de penser, que la chaux qui entre dans les feldspaths, y ligure comme un représentant du premier...
Page 126 - L'anorthite de plomb est surtout sphérolithique ; l'angle sous-tendu par les branches noires de la croix, entre les nicols croisés, atteint un maximum de 36° ; quelques microlithes isolés s'éteignent également sous des angles assez considérables. Tous ces corps sont dépourvus de la macle de l'albite, caractère des feldspaths tricliniques. Cependant on les observe souvent en cristaux accolés longitudinalement à extinction simultanée ; ils offrent aussi une macle en croix, analogue à celle...
Page 185 - Dans le voisinage de la déviation minima, la valeur de t est mal déterminée par la formule i'3), mais réciproquement l'indice extraordinaire varie peu avec la valeur de l'incidence. On voit donc que dans tous les cas on connaît la valeur de n à très-peu près avec la même approximation que l'indice moyen. Une fois les mesures terminées, je clive le prisme, ce qui donne une face perpendiculaire à l'axe de plus grande élasticité; je détermine ainsi les angles que les normales aux deux...
Page 215 - Sur la production artificielle de feldspath à base de baryte, de strontiane et de plomb, correspondant à l'oligoclase, au labrador et à l'anorthite.
Page 193 - Membre honoraire de la Société. Par suite de la présentation faite dans la dernière séance, M. le Président proclame Membre de la Société : M.
Page 189 - FHIEDEL fait la communication suivante : MM. Friedel et Crafts ont obtenu l'acide mellique par l'oxydation de l'hexaméthylbenzine, préparée elle-même par l'action du chlorure de méthyle sur la benzine en présence du chlorure d'aluminium. Ainsi se trouve vérifiée la formule de constitution de cet acide, qui a été donnée par M.
Page 32 - Le fil de fer, forme sous laquelle nous employons le métal, se recouvre après quelques heures d'une matière gélatineuse grise, assez abondante pour faire prendre le liquide en masse. Ce corps est un mélange d'arséniate ferrique amorphe et d'acide arsénieux eu très-petits cristaux.
Page 125 - L'anorthite de strontiane présente des extinctions allant jusqu'à 27°. Le plan des axes optiques est déterminable dans la lumière convergente et sensiblement parallèle à la direction de l'allongement. Le labrador de plomb se présente en beaux cristaux, certainement tricliniques, dont les extinctions atteignent un maximum de 25° dans les sections sensiblement rectangulaires que nous attribuons, comme dans les feldspaths, à la zone perpendiculaire à 91.

Bibliographic information