Mémoires

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 481 - Bulletin d'histoire ecclésiastique et d'archéologie religieuse des diocèses de Valence, Gap, Grenoble et Viviers, à Romans.
Page xv - Ministre de l'Instruction publique annonce qu'il a décidé la création d'une revue, qui contiendra la bibliographie et l'analyse de toutes les publications scientifiques faites en France, tant en province qu'à Paris.
Page xxi - Présidence de M. Combler, Président. M. le Président donne lecture d'une lettre par laquelle M. le Président de la Société industrielle de StQuentin et de l'Aisne sollicite un échange de publications. Cette demande est accordée à l'unanimité. M. Martin Marville donne lecture d'un travail qu'il a fait pour réfuter les appréciations émises par M. l'abbé Carlet, curé de Manicamp, dans un article sur Autreville publié...
Page 448 - Bulletin de la Société d'agriculture, sciences et arts du département de la Haute-Saône, 3
Page 26 - Tournai ne s'en intitula seigneur, et aucune désignation n'était moins que celle-là de nature à le faire reconnaître. Quant à son vrai nom de famille, l'auteur de la note en a fait le qualificatif monacal d'un ordre auquel Ferry de Clugny n'appartenait point ; car s'il gouverna plusieurs abbayes, ce fut à titre de commendataire et nullement comme abbé régulier. Il était enfin tout à fait étrange de voir les armoiries de l'évêché de Tournai présentées comme celles d'un abbé imaginaire...
Page 24 - D'une part, comme dans les suaves peintures de Fra Angelico, tout semble transfiguré par la lumière céleste; d'autre part, au contraire, chaque détail est calqué sur la nature et toute figure est un portrait. Là, vous êtes sous le charme d'une sorte de mélodie religieuse, aux accents uniformément purs; ici, vous goûtez le plaisir d'une harmonie surabondamment variée et féconde en pittoresques surprises. Cette impression fut celle que je ressentis, le 9» septembre i88o, lors de ma première...
Page 389 - ... l'esclave se considérer comme un des enfants de la maison. De la Femme. S'il est un point par lequel la société targuie diffère de la société arabe, c'est par le contraste de la position élevée qu'y occupe la femme comparée à l'état d'infériorité de la femme arabe. Chez les Touareg, la femme est l'égale de l'homme, si même, par certains côtés, elle n'est dans une condition meilleure. Jeune fille, elle reçoit de l'éducation. Jeune femme, elle dispose de sa main, et l'autorité...
Page 30 - Tournai de revêtir la pourpre romaine : en effet, s'il adopta le rite franciscain pour la confection de son Missel, ce ne put être qu'avec l'intention de faire sa cour à l'ancien général des Cordeliers qui était devenu pape sous le nom de Sixte IV. Au point de vue de ce caractère liturgique, aussi bien que sous le rapport du style des illustrations, le Missel conservé à Sienne est une sorte de frère jumeau du Bréviaire Grimani, cette merveille de l'art flamand que l'on admire à Venise...
Page 107 - Nouveaux Éclaircissements sur l'histoire de Marie, reine d'Angleterre, fille aînée de Henri VIII, adressés à M. David Hume, auteur de l'histoire des Plantagenets, des Tudors et des Stuarls'.
Page 30 - On sait les noms des trois principaux artistes qui ont collaboré au célèbre bréviaire. Mais faudra-t-il renoncer à connaître le nom de l'auteur très méritant des miniatures de notre missel ? Nous pensons avoir repéré à cet égard une indication de quelque valeur. Dans l'un des angles inférieurs de la grande miniature, on voit une lettre M majuscule sur l'un des carreaux émaillés qui forment parquet. Aucune lettre ne figurant sur les autres carreaux, il ya lieu de considérer ce signe...

Bibliographic information