Annales, Volume 8

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 75 - ... remède. Quelques-uns de ces animaux, déjà dépouillés par la cuisinière de madame Galvani, gisaient sur une table, lorsque, par hasard, on déchargea au loin une machine électrique. Les muscles, quoiqu'ils n'eussent pas été frappés par l'étincelle, éprouvèrent, au moment de sa sortie, de vives contractions. L'expérience renouvelée réussit également bien avec toute espèce d'animaux, avec l'électricité artificielle ou naturelle, positive ou négative. Ce phénomène était très-simple....
Page 8 - Maud'heux fils a rendu compte des travaux de la Société pendant l'année qui vient de finir, et il l'a fait avec le beau talent qui le distingue.
Page 83 - ... des oiseaux, et c'est d'abord aux dépens de cette substance que le frai se nourrit ; mais , lorsque l'absorption s'en est effectuée, le petit Poisson a besoin d'autres aliments, et il faut alors le faire sortir de la boîte qui lui a servi de berceau , et le laisser vaguer librement dans le ruisseau ou l'étang que l'on veut peupler.
Page 88 - Chaque déviation d'une aiguille occasionne de la part de celle-ci , un choc contre la cloche correspondante, et comme l'on produit à volonté la déviation de l'une ou de l'autre des deux aiguilles en dirigeant le courant galvanique dans un sens ou dans l'autre, on obtient instantanément le son que l'on désire. » M. Steinheil ne s'est pas borné dans la disposition de son télégraphe à la production...
Page 88 - ... particulière. A chaque coup de cloche, on peut voir l'une des pointes s'avancer contre une bande étroite de papier qui se meut très lentement avec une vitesse uniforme , devant ces pointes, et y déposer un point bien distinct représentant la note musicale que la cloche a fait entendre. Les points ou notes laissés par chaque pointe sont sur la même ligne. Il ya donc deux lignes de notes. En combinant les sons et les notes jusqu'à quatre, M.
Page 85 - Bretagne les richesses ichthyologiques qui tendent à en disparaître, et même d'acclimater le Saumon dans des fleuves qui jusqu'ici n'ont été que peu ou point fréquentés par ce poisson. Rien n'est plus facile que le transport des œufs fécondés nouvellement, ou de Saumons vivants dont l'abdomen est rempli soit d'œufs, soit de laitance, et lors même que ces individus reproducteurs viendraient à mourir en route, la fécondation et le développement de leurs œufs pourraient encore s'effectuer....
Page 86 - II me semble, par conséquent, indubitable que, dans l'espace d'un petit nombre d'années, il serait possible, non-seulement de multiplier beaucoup les saumons dans toutes les rivières où ils s'engagent naturellement, mais aussi d'introduire et d'acclimater ces grands et précieux poissons dans plusieurs de nos cours d'eau qui, jusqu'ici, en ont été complètement privés. Pour le saumon et pour la truite, ainsi que pour beaucoup d'autres poissons, le procédé de multiplication, mis en 7>ratique...
Page 74 - ... quelle pourrait en être la valeur, si , à l'aide > de notre industrie , nous parvenions à peupler de bons » poissons nos rivières et nos étangs, comme la nature » elle-même a peuplé les eaux de l'Ecosse ou de l'Irlande , » et comme nos agriculteurs peuplent d'animaux herbivores , » destinés également à servir à notre subsistance , leurs terres
Page 76 - ... l'œuf n'est fécondé qu'après la ponte, et sa rencontre avec le spermatozoïde, dont le contact est nécessaire à sa viabilité, n'a lieu que par le concours de causes extérieures indépendantes de l'action des parents : les courants qui peuvent s'établir dans l'eau où cette semence a été déposée, par exemple. L'expérimentateur peut donc déterminer à volonté ce phénomène physiologique...
Page 83 - ... les choses de façon que le courant puisse opérer un renouvellement rapide dans l'eau dont les œufs sont baignés, car l'agitation du liquide est nécessaire, non-seulement pour assurer la respiration des embryons, mais aussi pour empêcher le développement de conferves qui ne tarderaient pas à envahir les œufs si l'eau était stagnante, et déterminerait la mort du frai.

Bibliographic information