Le Zodiaque expliqué ou recherches sur l'origine et la signification des constellations de la Sphère Grecque. Suivi de : quelques arguments contre le Zodiaque

Front Cover
Migneret, 1809 - 151 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 120 - Voyages historiques et géographiques dans les pays situés entre la mer Noire et la mer Caspienne.
Page 46 - C'est l'Acacia foliis bipinnatis, déjà signalé par Buxbaum , et qui s'étend au nord jusqu'à 42° de latitude (Tableau des Provinces situées sur la côte occidentale de la mer Caspienne entre les fleuves Terek et Kour, 1798, p.
Page 140 - ... que chaque paire traîne sa charrue. Ces cinq charrues font cinq sillons , et ces cinq sillons coupent perpendiculairement les sillons faits au printemps. Les charrues sont suivies d'un homme qui jette la semence mêlée avec de la terre , afin qu'il n'en tombe pas trop au même endroit. Au temps de la moisson , les moissonneurs se couvrent le corps d'une peau de mouton , pour se défendre de la piqûre des moucherons. Sans se courber , ils coupent la paille environ un pied au-dessous de l'épi.
Page 25 - Empereur.) On dit que c'est le siége de la grande unité , expressions qui désignent en Chine le pôle , ou l'étoile polaire , quand il s'agit des étoiles qui sont ou ont été près du pôle. L'an 11i 3 avant Jésus-Christ, cette étoile fui dans l'Ecrevisse o° o...
Page 42 - Moi'se, l'allégorie de Prométhée chez les Grecs, la fameuse expédition des Argonautes, plusieurs traditions des Scandinaves, tout nous reporte vers le Caucase, tout concourt à nous faire chercher dans cette contrée un des points d'où le genre humain s'est répandu sur une grande partie de la surface du globe. Mais ces questions sortent des limites que nous nous sommes tracées. Nous classerons les nations caucasiennes sous sept grandes divisions , d'après les sept langues principales qu'elles...
Page 131 - ... les astres de son chef nébuleux , et porte le système du monde sur ses épaules infatigables. Sa barbe est hérissée de glaçons ; sur son front s'étend une vaste forêt de pins , où règne une nuit effroyable ; les vents déchaînés ravagent sans cesse ses tempes qu'ils creusent par leur fureur ; et de sa bouche orageuse se précipitent à 'gros bouillons plusieurs fleuves impétueux.
Page 10 - ... par conséquent , nous pouvons établir en principe que l'identité dans les noms et dans les dessins des constellations chez deux peuples , suppose nécessairement que l'un a copié l'autre , ou que tous deux ont copié le même modèle. C'est ainsi que la...

Bibliographic information