Mémoires [afterw.] Bulletin. 1827-1954.-Nouv. [entitled] Revue du Gévaudan, Volume 9

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 424 - ANALYSES D'OUVRAGES NOUVEAUX. CATALOGUE des Mollusques vivants observés aux environs de Boghar (Algérie) ; par M. Odon DEBEAUX, pharmacien militaire. (Extrait du Recueil des travaux de la Société d'agriculture , sciences et arts d'Agen , t.
Page 337 - M. le Président lit une circulaire de M. le Ministre de l'Instruction publique et des Cultes, en date du 29 mars 1858, portant envoi de l'arrêté du 22 février précédent, relatif à l'organisation du Comité des travaux historiques et des sociétés savantes.
Page 398 - ... au génie de la destruction , ces édifices, œuvres d'une piété sincère, d'une foi chaleureuse, d'une éternelle reconnaissance ! Nous devons être prêts à jeter le cri d'alarme partout où se manifestera l'intention de renverser , partout où se fera entendre le bruit des pics et des leviers de fer des démolisseurs. A mesure que les années s'accumulent sur nos monuments , il faut se hâter de relever chaque pierre qui tombe , de peur que nous n'ayons bientôt plus que des ruines pour...
Page 17 - M. le Président donne lecture de la lettre suivante de M. le Maire de Mont-Saint-Eloy : Mont-Saint-Eloy, 23 février 1882.
Page 191 - ... voies antiques, exploration des localités auxquelles les auteurs ont attribué des noms gaulois ou romains; ° 2.° Rectification, par la connaissance intime des localités, des erreurs contenues dans les grands ouvrages géographiques, tels que ceux d'Adrien de Valois ou du baron de Walckenaer; » 3.° Indication: 1° des villes reconnues antiques; 2°...
Page 340 - Journal d'agriculture pratique et d'économie rurale pour le midi de la France, publié par les Sociétés d'agriculture de la Haute-Garonne et de l'Ariége.
Page 296 - La manière dont se conduisirent ces deux cultures démontra que l'introduction de la tourbe avait été favorable à la végétation. En effet, le blé qui se trouvait dans le terrain dans lequel on avait ajouté la tourbe s'était mieux développé ; ses feuilles étaient plus vertes, sa taille plus élevée, ses épis plus pleins et le grain était plus pesant. Des circonstances particulières firent qu'on ne put établir la différence de quantité que fournissaient un certain nombre de gerbes...
Page 57 - S à fi kilogrammes de graine par hectare. La nature de ce trèfle très-peu connu, sa manière de végéter sur les terrains humides, sur les terres fortes argileuses, dans les sols calcaires , dans les sables argileux et ferrugineux , dans les terrains les plus médiocres , ou d'autres variétés ne réussiraient pas , sont d'après le comice de Metz, des titres suffisants pour qu'il convienne d'appeler sur cette plante fourragère l'attention des cultivateurs, auxquels il la fecommande vivement.
Page 295 - Nous avons pris de la tourbe, nous l'avons fait sécher, nous l'avons divisée, puis nous l'avons répandue sur de la terre labourée destinée à la culture du blé. Une portion de la même terre, et qui touchait celle où la tourbe avait été introduite , avait été préparée de la même manière et semée au même moment et avee la même semence.
Page 201 - ... l'avait conçue Urbain V , ne pouvait que présenter au coup-d'œil un magnifique ensemble. Elle devait étonner par la hardiesse de sa construction , alors que ses vingt-quatre piliers n'étaient que des faisceaux de légères colonnettes qui, s'élançant d'autant de bases prismatiques, projetaient des rameaux dans les bas-côtés et allaient épanouir et entrelacer leurs nervures au sommet de la voûte de. la nef. Là , entre ces faisceaux de colonnettes , s'ouvraient de larges fenêtres divisées...

Bibliographic information