Lettres sur l'histoire des Arabes avant l'Islamisme

Front Cover
T. Barrois père et B. Duprat, 1836 - 114 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 69 - And the LORD went before them by day in a pillar of a cloud, to lead them the way; and by night in a pillar of fire, to give them light; to go by day and night...
Page 95 - BY THE rivers of Babylon, there we sat down, yea, we wept, when we remembered Zion. We hanged our harps upon the willows in the midst thereof. For there they that carried us away captive required of us a song; and they that wasted us required of us mirth, saying, Sing us one of the songs of Zion.
Page 111 - Le premier a hurlé d'un ton lamentable, et les autres hurlent après lui dans le Désert : on croit entendre des pleureuses qui pleurent du haut des collines la perte d'un époux ou d'un enfant. Après avoir hurlé il se tait ; les autres se taisent à son exemple , malheureux qu'un malheureux console en se consolant avec eux. Il se plaint, et ils se plaignent; puis il se résigne, et les autres se résignent comme lui; et certes quand la plainte ne sert de rien , la patience a bien meilleure grâce.
Page 113 - On ne me voit pas à la piste des propos irritants m'informer de ce qu'un tel a dit pour le redire à tel autre. Combien de fois, par une de ces nuits froides durant lesquelles le chasseur brûle pour se réchauffer son arc et ses flèches , combien de fois ne me suis-je pas mis en course à. travers les...
Page 89 - ... un et déter-miné. Un grand nombre de vers arabes et de versets de l'Alcoran comportent plusieurs sens que le même commentateur propose souvent l'un après l'autre, laissant à son lecteur la liberté ou l'embarras du choix. Jugez maintenant de la latitude qui doit résulter de la réunion de plusieurs scoliastes. De là ce fait fort singulier: que deux traductions d'un même texte classique arabe peuvent être toutes deux bonnes, quoique avec de très-notables différences, en tant qu'elles...
Page 109 - ... point d'entraves aux mamelles. — Je ne suis point de ces lâches et stupides époux qui , toujours auprès de leurs femmes, les tiennent au courant de tout, et les consultent sur tout ce qu'ils ont à faire ; — ni de ces cœurs d'autruche qui montent et baissent comme portés sur les ailes d'un petit oiseau; — ni de ces...
Page 113 - voix qu'un instant et se sont rendormis ;• alors j'ai « dit en moi-même : Suis-je' donc comme le katha ou « l'épervier, que le moindre bruit réveille? A présent « que nous savons la cause terrible de ce bruit léger, « que devons-nous penser du meurtrier? Si c'est un « djinn qui nous a visités dans la nuit, sa visite nous « a été bien funeste; — Si c'est un homme Mais « un 'homme ne fait pas de ces coups-là. » Combien de fois, par un de ces jours que marque le lever...
Page 117 - BATUTA, Translated from the abridged Arabic Manuscript Copies preserved in the Public Library of Cambridge, with NOTES, illustrative of the History, Geography, Botany, Antiquities, &c. occurring throughout the Work.

Bibliographic information